Web, référencement, SEO, Support Informatique.

Référencement SEO : ce qui change en 2018

Google ne cesse de changer les règles de jeu du SEO ! Les algorithmes sont de plus en plus intelligents et les référenceurs doivent s’adapter.

Contenu de qualité, recherche vocale, mobile first, HTTPS… découvrez les nouvelles tendances SEO 2018…

Priorité à la qualité des textes

Les balises d’optimisation de contenu telles que <title>, URL, <H1>, <alt> ne changent pas. En revanche, les algorithmes prennent en compte la pertinence de l’information et la qualité rédactionnelle. Ces deux facteurs vont déterminer (en partie) la bonne ou la mauvaise position dans les moteurs de recherche. La quantité est toujours requise mais ce n’est plus une condition suffisante pour optimiser un site web.

Une stratégie netlinking efficace est nécessaire pour générer un trafic intéressant et une bonne visibilité du site.

La sémantique SEO plus pertinente que les mots-clés

Les mots-clés ont été le point de mire de tous les experts en référencement SEO. Mais en 2018, cela ne suffit plus ! Le moteur de recherche Google considère que le champ sémantique autour d’une idée est beaucoup plus pertinent. Le rédacteur SEO devra anticiper les requêtes des internautes et leurs intentions.

Les textes doivent être organisés autour d’un sujet « général ». Prenons par exemple un site qui traite des voyages vacances aux Antilles, les contenus vont alors s’articuler autour des champs sémantiques suivants :

Bien entendu, il ne faut pas jeter les textes au hasard. Le travail de maillage interne pour lier les pages entre elles est essentiel, et c’est là qu’intervient tout l’art et le savoir-faire de l’expert SEO.

Pensez mobile first ou mobile friendly

Impossible d’ignorer l’évolution du smartphone ! Il faut tout d’abord vérifier si vos pages sont en responsive ou mobile friendly, c’est-à-dire adaptées au format du mobile. Vous pouvez faire un test de compatibilité mobile simple sur différents outils en ligne. Il suffit d’entrer l’URL de la page que vous souhaitez tester et d’attendre la réponse.

Il est important que la version mobile affiche le même contenu que la version desktop, seule la mise en page sera différente. Passer au responsive design avec un format qui s’adapte aux petits écrans permet de prendre en compte :

Un internaute a très peu de patience. S’il attend plus de 3 secondes l’affichage de sa réponse, il ira voir ailleurs. Il est donc important d’accélérer le temps de chargement des pages internet sur mobile en passant au format AMP (Accelerated Mobile Pages)

A terme, la version principale analysée par Google pour classer le site sera la version mobile et non la version desktop. En clair, c’est bientôt la version mobile qui aura un impact sur le positionnement dans les résultats de recherche Google. Il est donc urgent de s’en occuper, si ce n’est déjà fait !

La balise méta-description s’agrandit…

Cette petite phrase qui n’a l’air de rien est très importante car elle invite au clic. Il faut savoir qu’en 2018, la longueur des extraits a augmenté : de 160 caractères elle peut atteindre 320 caractères.

Mais inutile de se précipiter pour ajouter des mots dans vos méta-descriptions si celles-ci sont déjà cohérentes et de bonne qualité. En revanche, il est intéressant de savoir que cette balise n’est plus limitée à un petit nombre de caractères et qu’elle peut être extensible pour insérer les mots-clés pertinents.

La recherche vocale

D’après une étude Google, 1 recherche sur 5 provient de requêtes vocales, et cela va encore s’amplifier. Le SEO vocal a modifié les règles du référencement. Les requêtes vocales via les mobiles équipés d’assistants vocaux comme Siri, Cortana, Google Now, Google home… ne sont pas exprimées de la même manière qu’à l’écrit.

Le rédacteur SEO doit donc penser « comme on parle et non comme on écrit ». On note que les requêtes ont tendance à s’orienter vers des questions plutôt que des mots-clés.

Par exemple : « Réparation voiture à Montréal » deviendra en vocal « Où trouver un garage pour réparer ma voiture à Montréal ? »

Sécurisez la connexion avec le protocole HTTPS

La sécurité des internautes est une priorité sur la toile. Le protocole HTTPS n’est plus réservé aux cryptages des données bancaires. La politique de Google vise à récompenser les sites sécurisés en leur donnant de meilleures places dans le positionnement des pages. C’est un point à regarder attentivement et à inclure dans la stratégie de référencement SEO.

Objectif : réseaux sociaux

Facebook, Twitter, Linkedin, Instagram, Pinterest, Youtube… sont les réseaux sociaux incontournables qui permettent de diversifier les sources et d’accroître le trafic d’un site. Vos contenus seront partagés, likés, retwittés… avec le plus grand nombre.

Vidéo et SEO

Une vidéo intégrée à un texte est un puissant moteur d’intérêt et d’attraction. Un internaute va facilement partager une vidéo via ses réseaux sociaux. Ces partages vont créer une interaction dans une communauté et générer du trafic et des clics. Un nouveau phénomène entre en jeu : la vidéo 360°. Ces vidéos retiennent l’attention et interpellent les internautes. Choisissez des visuels attractifs et pertinents.

Pour info : YouTube serait le second moteur de recherche le plus utilisé derrière Google.

Le SEO n’est pas une science exacte, cela se saurait ! Il faut toujours être en alerte et informé des nouvelles règles de référencement pour rester dans les meilleurs. C’est une mission qui exige de la patience et beaucoup de travail. Pour gagner du temps, faire appel à un expert professionnel du SEO est un must car les simples « bidouillages » ne sont pas payants surtout face à un géant intransigeant tel que Google.

En résumé, récapitulatif des nouvelles tendances SEO en 2018

* Qualité des textes et pertinence des informations

* Sémantique adaptée à la recherche vocale

* Format adapté au mobile : mobile friendly

* Vidéo et photo : des partages conviviaux sur les réseaux sociaux

* Sécurité HTTPS, une priorité pour 2018

* Balise méta-description passe à 320 caractères

Cédric Lassegues, expert en référencement naturel